Sage comme une image

Ceux qui me connaissent savent que je suis sage comme une image. Si vous ne me connaissez pas il faut me croire sur parole. It’s a well known fact that  I’m as gold as gold.

« Mais qu’est-ce qui te prend Judith? C’est ton cerveau qui est déshydraté suite à la sécheresse? What’s up Judith? Too much sun? »

Pas du tout. Comme vous le savez tous « Sage comme une image » se dit « As Good as Gold » en anglais et j’ai très envie de vous présenter le Caryopteris Good as Gold car c’est une des rares plantes à avoir résisté avec brio à la sécheresse de cet été. No but as I took these photos of the incredibly drought-resistant Caryopteris Good As Gold I just thought it would do no harm to remind you of this universal truth.

Et ce n’est pas tout : il a bien résisté au gel longue durée de l’hiver dernier, il a un feuillage doré magnifique, sa floraison est superbe et les butineurs l’adorent. What’s more it survived the lengthy spell of deep frost last winter, has beautiful foliage and flowers and is a great favourite of pollinators.

Le Caryopteris Heavenly Blue est venu le joindre au jardin récemment. On lui pardonne son feuillage moins spectaculaire car lui aussi a une superbe floraison et il est tout aussi adoré par les butineurs. Seeing this I simply had to add the Caryopteris Heavenly Blue to the garden, with less exciting foliage but such beautiful deep blue flowers.

D’autres plantes viennent s’ajouter à la liste de celles qui se débrouillent  bien dans ma terre hyper sèche et hyper calcaire. Le Gaura Lindheimeri est un vieux fidèle qui se trouve à plusieurs endroits dans le jardin. Aux moments les plus chauds de la journée (38° à plusieurs reprises) ses fleurs ont tendance à se dessécher mais elles retrouvent leur forme pimpante avec la fraîcheur du soir. En revanche j’ai appris que les graminées ne sont pas aussi résistantes que je ne le pensais. Cette année les plumeaux du Miscanthus Morning Light (derrière le Gaura)sont moins impressionnants que d’habitude. J’ai certaines graminées comme les pennisetum qui n’ont pas daigné produire la moindre fleur. Other plants  have done well in my extremely dry, chalky soil. The Gaura Lindheimeri, an old favourite, is dotted all around the garden. Its flowers tend to shrivel up in extreme heat (38°C several times this summer) but once the temperature drops it perks up again. However I was surprised to discover that several grasses were not as resistant as I thought. The fronds of the Miscanthus Morning Light in this photo have been much less impressive than usual. The Pennisetum has not even deigned to produce a single flower.

On ne peut pas faire un article sur les plantes résistantes à la sécheresse sans parler du sedum. Le sedum matrona est mon grand chouchou et celui des pollinisateurs aussi. No article about drought-resistant plants is complete without a mention of the good old sedum. A big favourite of mine and the pollinators is Sedum Matrona.

Suivi de près par le Sedum Frosty Morn avec son beau feuillage panaché qui commence seulement sa floraison. Je craque! Merci Deirdre pour ce beau cadeau! A close runner-up is the variegated Sedum Frosty Morn which is just starting to flower. Gorgeous! Many thanks Deirdre for this beauty.

Les grands champions de la sécheresse sont les cosmos qui se ressèment fidèlement dans le gravier chaque année.  C’est eux que je vois en premier chaque matin quand je prends mon petit déjeuner sur la terrasse. Et je commence toujours ma journée  de bonne humeur avec une telle scène devant moi. The drought-resistant cosmos self-seed every year in the gravel just next to the patio where I have my breakfast each morning. No better way to start off the day in a good mood.

Connaissez-vous d’autres plantes de terre sèche et calcaire qui résistent bien à la sécheresse? Vos suggestions m’intéressent. If you know of other drought-resistant plants that love dry, chalky soil I’m all ears.

A bientôt
Bye for now
Judith

26 réflexions sur « Sage comme une image »

  1. Que c’est joli !!! Fan des cosmos aussi, si légers , si jolis , si faciles et des Gauras aussi … Sinon Les lauriers c’est sympa? Mais il faut les protéger en hiver , ou les orangers du Mexique, hyper résistants à tout je trouve !! Beau week end . D.

    1. Merci pour ton passage ici et pour tes conseils. Je préfère éviter les plantes à protéger en hiver mais comme toi j’aime beaucoup les orangers du Mexique. Je vais faire un tour sur ton blog. A bientôt

  2. Je note le Caryopteris pour mes prochains achats, c’est joli et devrait bien s’adapter à mon terrain puisque je crois que nous avons à peu près le même type de terre.
    Les cosmos et les sedums j’en suis fan aussi et les tiens sont magnifiques!!
    Bisous et bonne journée, Véro.

    1. Si tu penses l’acheter il vaut mieux le planter au printemps pour qu’il ait le temps de bien s’enraciner avant l’hiver. Enfin c’est ce que j’ai lu!

    1. L’humidité d’hiver peut être un problème si la terre n’est pas drainante. Si c’est ton cas il faudrait mettre du gravier au fond du trou de plantation.

  3. J’ai la même terre que toi, sèche, calcaire (ph de 8,6) , drainante et pleine de cailloux, en fait des morceaux de craie.
    Mes champions résistants à la sécheresse sont les iris, les sauges, les phlomis, et aussi l’aster Monch, comme chez toi les sedums, et bien sur, les aromatiques, lavandes, romarin, origan etc …
    Bisous et bonne soirée

    1. Je note souvent le nom des plantes de ton jardin Sylvaine car je sais que notre terre est pareil. Par contre je n’ai jamais analysé le taux exacte de calcaire. Il faudrait que je fasse çà. j’ai déjà noté le phlomis et je pense l’ajouter au printemps. par contre je n’ai pas beaucoup d’Iris et je devrais m’y pencher un peu. Merci Sylvaine pour tes suggestions. Bisous

  4. Je confirme que ta vue sur les plans d’eau avec les cosmos est absolument sublime ! Dans notre jardin, mes semis directs n’ont rien donné .Mais dans les bacs , les jardins de mes petites filles en sont envahis ! Les sédums ? Les rois du sec et je les adore également .Ton caryoptéris est un vrai bijou , si lumineux .C’est une valeur sûre ! Bon ST Jean s’est fini pour 2018 .Et pour planter , il faudra attendre encore un peu plus de pluie .On a eu 6 mm , c’est déjà bien mais pas suffisant .Sage , toi ? Alors ça , je ne commenterai point !!!!! Ou alors , sous la torture ! Bisous ma sage Champenoise!

  5. J’adore le bleu des Caryoptéris. Ils illuminent bien les jardins. Chez moi, les Verveines de Buenos aires sont vraiment envahissantes et n’ont pas montré de signes de faiblesse cet été. Les Asters se portent assez bien. Tu as une bien belle série de Sédums. Ils sont également bien utiles en cette période de l’année. Tes cosmos sont bien plus jolis que les miens. Chez moi, certains ont bien poussé et sont même devenus des géants. Mais la majorité d’entre-eux sont restés tout riquiqui ou ont carrément dépéri. Depuis hier soir, la pluie nous est revenue. Le jardin apprécie et les plans d’eau se remplissent à vue d’oeil. J’en suis moi-même étonnée. Je croyais que la pluie devrait tomber pendant des jours et des jours avant de voir le niveau remonter et bien il n’en est rien. Cela va très vite. Bonne soirée.

    1. Tiens chez toi aussi (comme chez Caro) les verveines sont envahissantes…. pourquoi pas ici? Certains asters ont bien souffert de la sécheresse. Apparemment ils aiment boire 😉 Tant mieux pour tes plans d’eau. C’est une bonne nouvelle

  6. Coucou Judith, j’adore tes caryoptéris, ils sont très beaux! Ici ils semblent dégénérer un peu…
    Question sécheresse, je n’ai pas grand chose à ajouter. Ah si, les achillées se plaisent bien, et les verveines de Buenos Aires sont plutôt envahissantes. Elles n’ont pas gelé l’an dernier et ont fait plein de bébés. De quoi bien colorer l’été, j’ai comme toi plusieurs gauras et sedum, dont un à toi.
    Gros bisous!

    1. Ah oui les achillées ….dont la couleur n’est pas toujours fidèle chez moi. La Verveine de Buenos Aires ne sont pas du tout envahissantes….j’aimerais bien! Bisous

  7. Si je devais remplacer mon caryopteris, je pencherais bien pour cette variété au feuillage doré sur lequel les fleurs sont bien mises en lumière!
    J’ai ce sedum ‘Frosty Morn’ et je l’adore!
    Quelle belle vue pour démarrer la journée avec ces cosmos frais et légers…

    1. Ce serait une bonne idée parce que ce caryopteris illumine tout le coin. Difficile de montrer cet effet en photo. Les cosmos savent maintenant qu’ils sont attendus et reviennent fidèlement pour notre grand plaisir 😉

  8. Ahlala Judith, je ne suis pas la meilleure spécialiste que tu puisses trouver pour te donner des noms de plantes irréductibles à la sècheresse et au calcaire, au vu de mon sol relativement humifère et hyper acide 😉 mais comme j’aime le bleu des Caryopteris et le joyeux fouillis de tes cosmos qui se contentent de s’y peu de terre… Et tes sedums! ce petit bijou Frosty Dawn, il me le faut! je viens d’en acheter quelques variétés mais celui-ci n’a malheureusement pas croisé mon chemin!
    Pleine de sagesse, tu l’es Judith! et déterminée! j’ai lu ton message chez Estelle et l’image de Judith creusant des trous à la pioche, c’était irrésistible 🙂 enfin, fais attention quand même!
    Bon dimanche, chère Judith, en espérant qu’un peu de pluie vienne assouplir ta terre champenoise.
    Bises

    1. Ha les Bretonnes ne sont pas le mieux placées pour me donner des conseils sur ma terre! Mais tes encouragements sont bien précieux Nathalie. Je viens de corriger le nom du sedum dans mon article. Il s’agit de Frosty Morn mais comme Morn rime avec Dawn mon erreur n’était pas sans poésie! La pioche est une de mes meilleures alliées au jardin! J’aurais du mal à m’en passer 😉 Il pleut aujourd’hui mais très timidement (1mm dans la pluviomètre toute à l’heure 🙁
      Bises et très bon dimanche

  9. Tout comme vous j’ai constaté que certaines graminées n’aiment pas la sécheresse. Je découvre dans cet article un sedum panaché qui viendra rejoindre mon jardin. Je les adore ils donnent une telle présence à cette période. Chez moi, il y a les grands asters qui apportent beaucoup de couleurs, résistent très bien à cette terre calcaire et sécheresse. Les abeilles les aiment aussi beaucoup. Les petits asters sont couverts d’oi¨dium. Les anémones du japon et les valérianes rouges, perovskia, népétas. Aucune des plantes citées n’a reçu de l’eau de ville.

    Bon dimanche
    Lydie

    1. C’est vrai que nous avons la même terre Lydie. J’ai corrigé le nom du sedum. C’est plutôt Frosty Morn d’après mes recherches. Beaucoup de mes asters sont desséchés mais d’autres sont beaux. le anémones du Japon ont de fleurs plus petites que d’habitude. Les autres que tu cites sont présents dans mon jardin sauf le perovskia. Je l’ajouterai au printemps. Merci pour tes conseils et bon dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *