Lettre à mon jardin.

Très cher Magical Garden,

Je te prie de me pardonner de t’avoir abandonné pendant ces derniers mois. Mais quand tu verras les photos de mon voyage en Nouvelle Zélande tu comprendras et tu m’excuseras sans hésitation. Please forgive me for abandoning you these past few months. I’m sure that once you see the photos of our trip to New Zealand you will immediately be won over

Hmppff on verra… Hmppff we’ll see

Il y avait tellement de belles choses que je ne pourrai pas te montrer tout d’un seul coup. There was so much to see that I won’t be able to show you everything in one go.

Arrête de parler mémère et montre tes photos. Stop your chatter and get on with it

D’accord, tu seras ébloui par les beaux arbres. You’ll  be stunned by the beautiful trees.

Pfff nous aussi nous avons de beaux arbres au Magical Garden. Regarde le jardin ce matin. Huh here at Magical Garden we’ve also got beautiful trees as you can see in this morning’s photos

Là-bas j’ai découvert des chemins adorables.  I discovered the most delightful paths down under.

Et ça ce n’est pas un beau chemin? And I suppose this path isn’t delightful?

Il y a de l’eau partout. There’s water everywhere.

Et à ton avis il y a quoi dans notre bassin? So what do you think is in our pond?

Pendant mon périple j’ai vu de beaux oiseaux. Connais-tu le piwakawaka, qui vole très vite en zigzag et est donc très difficile à photographier? During the trip we saw some beautiful birds like the piwakawaka which is so hard to take photos of as it darts back and forth.

Je te signale que nos poules aussi sont très belles. Well our hens are also beautiful, thank you very much!

Il y avait des moutons partout. The place was covered with sheep.

Attention tu vas vexer Shaun the Sheep! If you carry on like that you’re going to upset Shaun the Sheep.

Nous avons vu des cascades immenses. We saw some gigantic waterfalls.

Bon d’accord la nôtre n’est pas très active en ce moment mais c’est pas pour ça qu’elle est moins belle.. Just because ours isn’t working at the moment it doesn’t mean it’s any less beautiful….

Bon tu commences à m’énerver sérieusement Magical Garden. Je crois qu’une petite pause nous fera le plus grand bien. Well I can see you’ve decided to be huffy whatever I say so let’s call it a day Magical Garden.

A bientôt
Bye for now
Judith

31 réflexions sur « Lettre à mon jardin. »

  1. Merci Judith pour vos photos entre le votre merveilleux jardin sous la neige et votre voyage et joliment conter ce fut un régal .
    Beau mois de février Judith .
    Emmanuelle

  2. J’adore l’humour de cet article. Ton jardin va s’en remettre. Surtout qu’en ce moment, c’est un peu la ronflette quand même 😉 Et puis quel voyage ! Un voyage dont tout le monde rêve alors j’espère que tu en as profité à fond parce que ça aurait été dommage autrement. Bonne soirée !

  3. Quel voyage de rêve !
    La Nouvelle-Zélande fait partie de mes destinations rêvées, mais c’est loin, si loin, et cher, si cher…
    Merci pour ces belles photos et bon retour auprès de ton jardin, qui va bientôt arrêter de grogner et t’offrir à nouveau ses beautés dans quelques semaines à peine.
    Aude.

    1. Merci Aude! Tu as raison, c’est loin et c’est cher et c’est pour cela que nous sommes partis pendant semaines. Les beautés offertes par le jardin, j’attends avec impatience 😉

  4. HOOO les belles fougères! Elles ressemblent à celles de la Bretagne en XXXL 😉 que c’est rafraîchissant tout ces camaïeux de verts, j’adore! Tu devais te sentir toute petite dans ces paysages grandioses! Quel oiseau enchanteur et bien malin… mais as-tu croisé des Hobbits?
    Ton Magical Garden boude un peu… mais lui aussi mérite toute notre admiration, il est magique sous son épais manteau de neige 🙂 et Shaun le mouton n’a pas à rougir de sa toison bicolore 😉
    Vivement la suite de tes aventures en si belle contrée! Bisous Judith

  5. Que voilà de belles photos ! J’adore celles des fougères de NZ , le petit oiseau avec sa queue en éventail (A t ‘il un joli chant ? ) mais aussi celles de ton Magicalgarden sous la neige !Rude transition ! Chez nous , c’est flotte, flotte et flotte …mais sans lac ni mer !!!!!Bisous ma belle voyageuse!

  6. il y a une jolie morale à cette charmante histoire… c’est que quelque soit les beautés de l’on découvre au loin, on est heureux de retrouver son chez soi…un chez soi qui ne démérité jamais parce qu’il est objet de tout nos soins . Ce grand périple avait un double objectif, il me semble ? j’espère donc que vous avez bien profité de ce séjour … et nous nous allons profiter d’une végétation que nous n’avons pas l’habitude de voir … bon retour … sous la neige… la transition est brutale !!!

    1. Oui Hélène nous y sommes allés principalement pour rencontrer notre petit-fils et nous avons profité en même temps de tant de scènes spectaculaires. Quel pays mais comme tu dis quelle transition brutale pour le retour. Bises

  7. Non mais quelle ingrate cette jardinière, pauvre magical garden, mais heureusement il a autant d’humour que sa p’tite owner. Tu n’as plus qu’à inviter un maori pour qu’il lui rende la pareille. Et puis bravo pour la photo de ce sublime oiseau à la queue en éventail. Même pas une photo de toi en mode lilliputienne sous les fougères géantes. A moins que …. Bizzzh Judith et merci pour ce beau dépaysement.

    1. Pauvre Magical Garden pfff! Si tu savais le temps que je passe à le bichonner…… Pas de photo de moi sous une fougère géante, ça aurait gâché l’effet. Bizz Maryline

  8. roh, ben je suis comme Charlotte, j’ai Shakira dans la tête maintenant ( il y a beaucoup de place dans ma tête, on peut y habiter à plusieurs )
    en plus on avait dit que tu m’emmenais !! bon, je vais bouder avec Shaun pour la peine ( aucun autre mouton ne peut avoir plus de charme que celui là )

  9. Yesssssss, j’adore cet article ! Il est drôle, il est plein d’images splendides entre le Magical Garden et N.Z, mon coeur balance). Ce voyage a dû être fantastique ! J’ai hâte de voir la suite…euh…sans vexer Magical hein 🙂 De gros gros bisous, Judith !

  10. Ton jardin doit être content de ton retour mais entre tes photos paradisiaques et la neige, n’attrape pas froid !
    Je ne connaissais pas cet oiseau, il est endémique de la Nouvelle Zélande ?
    Bisous

    1. On le trouve aussi en Australie et la Nouvelle Calédonie. Son nom français c’est la rhipidure à collier mais je trouve son nom maori plus rigolo. Je n’ai pas attrapé froid grâce au miel quotidien de Happy Api 😉 Bisous

  11. Coucou Judith ,
    J’ai adoré ce petit moment entre toi et ton jardin et j’ai hate de lire la suite 🙂
    Ce pays doit etre bien beau et bien vert …. qu’il est drole cet oiseau !!
    A bientôt pour la suite
    Bonne soirée , bises

    1. le piwakawaka m’a vraiment enchantée. Il nous suivait dans les sous-bois en espérant trouver des insectes dérangées par nos pas. Difficile d’avoir une photo nette de lui avec sa façon de voler en zigzag. Bises Coco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *