Et la sécheresse continue….

Comme promis dans mon dernier article voici d’autres plantes qui résistent bien à la sécheresse dans ma terre sèche et calcaire. As promised in my last article here are some more plants that don’t wither away in my excessively dry and chalky soil. 

Les agastaches sont maintenant en fleurs et je me dis qu’à l’avenir il faudrait en ajouter de couleurs variées. Ici l’Agastache Black Adder est accompagnée de  Verbena Lavender Spires, Calamagrostis Karl Forster, Knautia Macedonica et Gaura Lindheimeri. Agastaches are in flower now and I make a mental note to myself to add more of them in different coulours. Here you can see Agastache Black Adder with Verbena Lavender Spires, Calamagrostis Karl Forster, Knautia Macedonica and Gaura Lindheimeri.

Voici les mêmes vus d’un autre angle. The same seen from a different angle.

Les Alliums Sphaerocephalon ajoutent une note verticale aux massifs. A nice vertical touch with the Allium Sphaerocephalon

La belle fumée du Cotinus Young Lady illumine le fond du jardin. I love this smokey affect of the Cotinus Young Lady down at the bottom of the garden.

Tandis que l’Epilobe et l’Heuchera Dark Secret se rivalisent dans leurs efforts d’illuminer le massif de l’ancien pommier. A battle is going on between the Epilobium and the Heuchera Dark Secret to see who is the best at lighting up the shade around the former apple tree.

Magical garden ne saurait pas se passer du Gaura Lindheimeri, ici en compagnie du Knautia Macedonica. Magical Garden couldn’t do without Gaura Lindheimeri, seen with Knautia  Macedonica in this photo

et ici avec le Lychnis Coronaria. …..and here with Lychnis Coronaria.

La gypsophile apporte de la légèreté aux massifs. The lightness of the gypsophila greatly enhances the borders.

Une nouveauté au jardin cette année, la très florifère Alcathea Parkrondell. J’en suis ravie. I’m absolutely delighted with this new addition to the garden, Alcathea Parkrondell. So many flowers for its first year!

Et puis bien sûr le Verbena Boniarensis se ressème joyeusement un peu partout dans le jardin. Ici il a décidé de s’installer dans le chemin en pavés juste au-dessus du bassin. And of course the old faithful Verbena Boniarensis which self-seeds all over the garden, even between the paving stones just next to the pond.

Plusieurs roses semblent bien supporter la sécheresse aussi. Several roses are perfectly happy with the drought.

R. Clair Matin

R. Clair Matin

R. Cornelia

R. Heavenly Pink

R. Mon Amie Claire

R. Noces de Porcelaine

R. Souvenir d’Adolphe Turc

R. Vent d’Eté

Un autre élément du jardin très apprécié à cette période c’est le bassin et j’en parlerai une autre fois. Another greatly appreciated part of the garden at this time of year is the pond but that’s another story.

Et les graminées! Si vous avez des recommandations à faire sur les graminées qui supportent la terre très sèche et très calcaire à part les stipas je suis tout ouïe. Merci! Now let’s talk about grasses. If you have any to recommend that are fine with excessively dry and limey soil I’m all ears! 

A bientôt
Bye for now
Judith

 

 

 

12 réflexions sur « Et la sécheresse continue…. »

  1. Hi Judith tes roses se portent bien et supportent bien la sécheresse dis-donc. Je t’envie aussi tes knautia qui ont disparu ici malgré un nouveau semis à la volée en pleine terre ! Pas d’agastache non plus, étouffées sans doute par ma jungle. Je guigne ton alcathea ici elle fait de la résistance et n’a pas encore fleuri depuis qu’elle est plantée enfin en ce qui concerne Parkrondell parce que Parkallée elle no problem elle fleurit. Je les adore et aurait bien voulu avoir les trois. Tu ne bouges pas cet été Judith ? Moi je reste aussi ici à part le week-end du 14 juillet où je me suis expatriée jus qu’en Ille et Vilaine du côté de Dinan et Combourg. Tu vois je ne suis pas encore rendue au Royaume Uni sniff !

  2. Bonjour Judith, malgré la sècheresse, ton jardin est bien fleuri! J’aime beaucoup ces fleurs qui se mélangent comme dans une prairie qui évoque l’humidité alors bravo d’avoir réussi ce tableau dans ta région en souffrance. J’ai planté une alcathéa Parkallée, l’année dernière, j’attends ses fleurs, imminentes! Ah zut, j’ai oublié les agastaches! Est-ce que l’Agastache Black Adder change de couleur à l’automne? J’aime beaucoup Blue Fortune pour cette raison, il prend un ton vieux rose, des plus doux. Tes rosiers sont pimpants! Vent d’été s’est mis à faire des tiges de près de 2 mètres, chez moi, je crois qu’il est devenu fou… Bonne journée, pas trop étouffante, j’espère! Bisous Judith

  3. Ma terre est sèche et calcaire comme tu le sais.Mais tu as de bien beaux résultats malgré tout .C’est une splendeur ! Je me répète mais ton jardin est magique , et la jardinière une fée avec baguette ! Mes épilobes sont grillées , les rosiers sont taillés maintenant ,les knautias disparaissent au bout de deux ans et les verveines bonariensis ne fleurissent bien qu’arrosées .En gros, si on n’arrose pas , pas de floraisons.Il n’y a que les gauras (et je vais rajouter différentes variétés), les sédums ,certaines euphorbes, les fenouils bronze ,les achillées ,à résister vraiment au sec Je teste les agastaches dans des endroits non arrosés.A suivre…. Avez vous eu un peu de pluie ? Ici rien depuis plus de 40 jours .Gros bisous à vous deux.

    1. Tu es trop gentille Maryse! Mes épilobes sont au mi-ombre, ce qui explique peut-être leur bonne forme. Mes knautias durent assez longtemps mais attrapent l’oïdium avec l’âge. Je les arrache pour les remplacer par des semis spontanés. On a eu 5mm de pluie jeudi et je sautais de joie mais la terre n’est pas moins sèche pour autant 🙁
      Gros bisous à vous deux et courage pour la canicule qui débute

  4. Coucou,
    Je découvre un nouveau blog grâce à ton commentaire sur le mien 🙂
    On est tous à la recherche de plantes résistante au sec, ici ma terre est très caillouteuse et très acide.
    J’ai déjà pas mal de plantes qui résistent bien, les coquelourdes j’aime bien, il faut que je récupère des graines car j’ai peu de plants.
    J’ai un gaura mais il ne résiste pas bien, j’ai essayé des perovskia et ils sont très moches 🙁
    Sinon en plus résistant dans mon jardin il y’ a différents sedums, des campanules, certaines fougères, beaucoup de bruyères, du lierre, différents géraniums sauvages, des cotoneasters…
    Je teste un yucca!
    Bonne journée

    1. Et moi j’ai découvert ton blog grâce à celui de Nathalie de Brest 😉 Donc nous n’avons pas la même terre si la tienne est acide.Bon courage avec le yucca! Bises

  5. Tu as réussi à faire pousser de bien belles fleurs dans ton jardin avec cette sécheresse. Les graminées je les teste encore. Les carex s’en sortent bien. La fetuque aussi que tu m’avais donnee. J’en ai maintenant un peu partout. Bisous

    1. Merci Patou. Les graminées qui aiment la terre très sèche ne sont pas si nombreuses que je croyais. Comme toi je continue à les tester. Apparemment le Schizachyrium Scoparium Blue Heaven résiste bien mais pour le moment il est encore assez petit. Bisous

  6. Hello Judith. Ma terre est calcaire à tendance argileuse. Et toi, c’est quelle texture? Ces derniers été, il fait sec chez moi comme chez beaucoup dans notre nous. Mes miscanthus semble bien supporter le sécheresse… A bientôt

    1. Bonjour Béné, ma terre est calcaire mais pas argileuse. Elle est plutôt crayeuse et très drainante donc très rapidement sèche. Les miscanthus se plaisaient bien dans mon jardin jusqu’à la sécheresse de l’année dernière quand elles n’avaient plus les belles inflorescences d’avant. En faisant des recherches j’ai découvert qu’elles ont besoin d’un sol frais comme pas mal de graminées d’ailleurs. Alors je continue mes recherches. Merci beaucoup pour ton commentaire et très bonne fin de weekend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *