mi-mai

Les saints de glace sont arrivés et il fait une chaleur incroyable. Malgré la sécheresse le jardin se porte bien.  Despite the excessive heat for the season and weeks without rain the garden isn’t doing too badly.

Vue plongeante sur le bord du bassin et le début du serpentin. The edge of the pond border and the serpentine seen from above.

Photo prise à partir du massif des deux diables. Photo taken from the 2-devil border towards the end of the garden.

Le marronnier en fleurs, adoré par les abeilles. The horsechestnut tree in flower making lots of bees happy.

Pour prendre une photo du massif des abeilles j’aime bien me tenir sous le marronnier. I love to take photos of the bee border while standing under the horsechestnut tree.

En mai les ancolies dansent un peu partout dans le jardin. In May the aquilegia dance from one flower bed to another, such a lively show.

Tout comme les alliums……. as do the alliums….

Les hesperis matronalis aussi. The hesperis matronalis likewise.

Le bleu est très présent au jardin avec le nepeta mussinii, there’s a lot of blue in the garden with the nepeta mussinii,

le géranium Sabani Blue, le premier géranium à fleurir the first geranium to flower, the Sabani Blue

et le lin perenne and the linum perenne.

Le vert acidulé est représenté ici par la spirée Gold Mound, there’s also a fair amount of chartreuse green which can be seen in the spirea Gold Mound,

par l’euphorbe Humpty Dumpty the euphorbia Humpty Dumpty

et par l’euonymus alata qui plus tard marquera l’automne avec son feuillage cramoisi. and in the euonymus alata whose leaves will turn a bright crimson colour in the autumn.

Le blanc aussi est bien représenté par le cistus purpurea Alan Fradd, If you’re looking for white there’s the cistus purpurea Alan Fradd

et les ornigothales, arrivées spontanément au jardin pour mon plus grand plaisir. and the ornigothalum which just turned up one day in the garden much to my delight.

Je termine par un petit dernier qui a longtemps peiné au jardin. J’avais compris que c’était parce qu’il n’aimait pas le sol sec, mais cette année après plusieurs semaines sans pluie il paraît beaucoup plus heureux que d’habitude.  J’aimerais bien vos avis. Le geum s’épanouit-il dans un sol sec ou un sol frais ? Finally look at this pretty geum which has been struggling for years in the garden. I always understood that it was because of an intolerance of dry soil but this year after many weeks without rain it’s positively thriving. So what is your experience of the geum ? Does it grow better in dry soil or moist ?

Geum Mai Tai 

A bientôt
Bye for now
Judith

18 réflexions sur « mi-mai »

  1. pour les Geum , je pense qu’ils aiment l’humidité, les variétés naturelles poussent dans les friches humides et près des bois.
    Les variétés horticoles doivent avoir gardé ce besoin.
    Chez nous en terre argileuse elles se plaisent bien que actuellement la terre ressemble à un bloc dur comme la pierre.
    Bises

  2. Coucou Judith! Je n’arrose jamais le geum mais ma terre est argileuse (quoique cette année, c’est bien sec ici aussi et plein de fissures).
    Beaucoup de plantes chez toi qui ne se plaisent pas chez moi, les hesperis, le ciste…
    J’adore les vues d’ensemble, en ce moment tu dois te régaler.
    Pour répondre à ta question sur le Malus Van Eseltine, il est foncé avant la floraison( Barbie), puis rose plus clair, genre dragée pendant la floraison/
    Gros bisous

  3. Chère Judith, je me sens un peu chez moi dans ton jardin ! Nos jardins sont bien synchronisés et je reconnais tant de fleurs et d’arbustes familiers. Sauf le cyste que je ne pensais pas pouvoir résister à nos hivers. La floraison est très joyeuse.
    Mon Geum Maï Taï a lui aussi bien démarré cette année. L’été dernier, je le croyais perdu. En fait, il était tellement chétif qu’il était devenu invisible parmi ses voisines. Il était donc très prometteur en avril mais depuis que la pluie se fait attendre, il se rabougrit. Je crois que je vais le déplacer dans une massif moins exposé au plein soleil et à la sécheresse…
    A bientôt, Danielle

    1. Ce cyste « Alan Fradd » est censé résister jusqu’à -15° en terre drainante et ça semble être le cas chez nous mais les hivers sont beaucoup moins rigoureux qu’avant. Ahh ces éternels déplacement de plantes ! Je connais bien ça. J’espère que ton geum se comportera mieux dans son nouveau massif !
      Belle soirée Danielle

  4. Ratage complet pour les saints de glace mais le petit coup de gel du premier avril a été efficace sur certaines plantes chez moi. Chez toi tout est opulent et joliment coloré, ces blancs frais, ces bleus de rêve, le vert acidulé et les marronniers, tout me plait. Tes ancolies sont merveilleuses. Depuis l’an dernier une benoite Mai Taï vit dans le jardin et a bien fleuri malgré le manque d’eau. je l’ai un tout petit peu aidée en arrosant deux fois. Mais c’est tout. Le terrain reste globalement sec. Je te remercie pour ton commentaire. le week-end a été bon avec des retrouvailles familiales et bien chaud ! Les roses commencent à sécher sur les arbustes et les lianes. Le tuyau d’arrosage reprend du service. L’été est précoce ! Bonne semaine. Bises

    1. Merci Florence ! J’avoue que je n’ai jamais arrosé ce geum et c’est peut-être un peu têtue de ma part mais je veux arroser un minimum ( les pots, les dahlias…) parce que sinon je ne ferais rien d’autre ! Bonne soirée Florence. Bises

  5. That’s a lovely Geum Judith! Mine is flowering too. I love so many things in your garden – the lime green foliage and euphorbias, that first geranium, the Linum and Alliums are all inspirational. That ornithogalum looks remarkably like something growing at my front gate which also appeared from nowhere… I must take another look at it tomorrow and compare.
    Have a good week Judith, hopefully with plenty of garden time.

    1. Thanks Cathy. It’s nice to hear that you get inspiration from my garden as it’s reciprocal. Each time you show photos of your garden I start writing lists of grasses that I absolutely must have 😉
      If your new flowers are ornithogalum you’ll have them forever and they seem to spread which is even better. Have a lovely evening

  6. « Malgré la sécheresse , mon jardin se porte bien » Ah là là , comme j’aimerais écrire celà ! La pelouse grille déjà et la corvée d’arrosage a repris . Pour les benoites , j’ai trouvé un emplacement pas trop mal qui semblent leur convenir près du bassin .Pied au frais, mi ombre et surtout un emplacement dégagé , elles n’aiment pas la concurrence .De plus, je les divise régulièrement . Pendant qu’on était en Auvergne, une saleté de bestiole a mangé les boutons .GRRR !!!! Tu en as de la chance avec ces ornithogales qui se sont invitées ! Bises et à bientôt les amis .

    1. Ah ils n’aiment pas la concurrence ! C’est peut-être ça le problème chez nous. Ils ont du mal à trouver la place pour s’épanouir dans notre jungle ! Tu pars et des bestioles mangent tes boutons. Il va falloir voyager moins ma belle 😉
      Oui ces ornithogales étaient une super surprise. Elles sont faciles. Je t’en donnerai mais plus tard parce qu’elles sont en pleine floraison en ce moment. Bises à vous deux

  7. J’avais acheté un geum orange qui était indiqué résistant au sec, il a été beau quelque temps en pot mais une fois trop gros je devais l’arroser tous les jours, je l’ai mis dans un coin de rocaille mi ombre mais il n’a pas l’air de trop aimer snif.
    Tes ancolies sont jolies et j’aime beaucoup le lin, une petite fleur simple mais tellement facile à vivre. Ton marronnier est très joli, il y’en a plusieurs dans la ville où je travaille, ils sont immenses.
    Ton jardin est beau, j’espère que le manque d’eau ne lui fera pas trop de mal. Bon dimanche

    1. Merci Cindy. Je pense que les geums sont assez difficiles dans certains contextes et hyper faciles dans d’autres et c’est toujours eux qui décident et pas nous. Le manque d’eau va sûrement avoir des conséquences à la longue à moins que les plantes s’adaptent. Bonne soirée

  8. Les floraisons s ‘enchaînent vite. Toujours trop vite. Ton printemps est magnifique. Les couleurs douces et joyeuses. Nous espérons la pluie pour prolonger toutes les beautés de nos jardins. Bisous

    1. Merci Patou. Comme tu dis, ça passe beaucoup trop vite. On n’a pas le temps de savourer chaque instant. Le manque de pluie commence à se faire sentir. Bisous

  9. Mes geums ont les pieds à l’ombre et la tête au soleil, comme les clématites. Sol argileux ici et ils aiment ça. Super vue du jardin avec le bassin

  10. Coucou Judith ,
    Ton jardin semble bien en avance par rapport au mien !
    Les geums ont du mal aussi chez moi sauf Léonard’s Variety qui après un changement cet automne , a pris son aise pour mon + grand plaisir !
    Ici la terre est acide et très sèche de très bonne heure dans la saison estival .
    Je suis un peu comme toi , je sais pas trop quoi penser de cette plante au niveau exposition .
    Ma ciste est en boutons depuis des semaines et toujours aucune fleur à l’horizon … la belle prend son temps de se préparer pour le grand bal de l’été semble t-il !!??
    Bon weekend

    1. Acide et sèche ou calcaire et sèche….je me demande quelle terre est la plus difficile des deux ! Pour la ciste la mienne a mis du temps à s’installer et je n’avais jamais vu autant de fleurs. Cette année c’est l’explosion. Alors il suffit d’un peu de patience 😉
      Bises et bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *