Après les orages

Après un mois d’orages, de grêle, de gros vent et de températures frigorifiques voici l’arrivée d’un temps plus clément. Profitons-en pour voir ce qu’il y a au jardin en attendant les roses qui nous font encore languir. The weather’s a bit milder now after a month of storms, hail, gales and freezing temperatures. The roses are not yet in bloom but there are some pretty sights in the garden

Spiraea Golden Princess  Sedum Touchdown Teak

Euonymus Japonicus Benkomasaki   Cotinus coggygria Lilla

C’est le mois des ancolies. The aquilegias are out in force.

C’est aussi le mois des alliums. So are the alliums.

J’aime les couleurs foncées des physocarpus. Ici le physocarpus Lady In Red a attiré dans son feuillage les fleurs blanches d’une julienne des dames. I love the dark colours of the physocarpus. Here the physocarpus Lady in Red has lured the virginal sweet rocket into its lair.

Et voici les couleurs flamboyantes du physocarpus Diable en Or.  And look at these gorgeous fiery leaves of the physocarpus Diable en Or.

La longue floraison du lychnis Flos Cuculi a commencé pour mon plus grand plaisir. Notre terre sèche ne convient pas à ces lychnis alors je les ai plantés dans  des seaux et de mini-bassines en zinc et ils semblent apprécier. The long-flowering lychnis Flos Cuculi would suffer in our dry, chalky soil so I’ve planted them in zinc tubs and pails which keeps them happy.

Les juliennes des dames (hesperis matronalis) par contre se plaisent énormément dans notre terre et s’y ressèment à gogo. Les mauves, les blancs, les parmes, au soleil, à l’ombre ….partout. Un vrai atout pour les jardins secs et calcaires. However sweet rocket (hesperis matronalis)thrives in our soiland self-seeds abundantly. All variations and in all positions from shady to full sun. A winner in dry chalky soil.

Tout comme l’iris. Je vous présente l’iris Oktoberfest, qui s’éclate en ce moment juste à côté de notre terrasse. Quel dynamisme celui-là! Merci Charlotte pour ce beau cadeau. And the same goes for irises. You can’t miss the iris Oktoberfest as you step onto our patio these days. Such a vibrant colour. 

A bientôt
Bye for now
Judith

 

 

17 réflexions sur « Après les orages »

  1. C’est vrai que les hesperis matronalis se plaisent bien dans une terre drainante. Chez moi aussi ils se ressèment à l’envie. Par contre, dans mon jardin, le physocarpus à feuillage pourpre n’a rien donné. Il avait tout le temps soif et a fini par périr alors que j’en ai un à feuillage doré qui lui est résistant et se développe peu à peu. En tout cas, ton jardin est toujours aussi superbe et on en prend plein les yeux !
    Bonne journée.

    1. Moi aussi j’ai perdu un physocarpus Little Angel l’année dernière qui avait tout le temps soif. Je pense qu’il leur faut une période assez longue pour bien s’enraciner. Bonne soirée à toi Lulu

  2. Les mêmes fleurs peuvent changer d’un jardin à l’autre, et selon l’exposition certainement. Mon diable d’or est à l’ombre et très foncé, peu de rouge en fait, et les hesperis matronalis ne se sont pas du tout ressemées cette année je comptais un peu sur elles, j’ai un gros trou maintenant. Peut-être qu’un cotinus comme le tien pourrait aller, j’y réfléchis. Je verrai ça à l’automne maintenant.
    Profite bien de ton beau jardin, nous avons une sublime journée aujourd’hui!
    Bises.

    1. Oh mince pour les hesperis. ca fait mal quand on compte sur des semis spontanés qui ne se produisent pas ! Mais je sui sure qu’avec ton ingéniosité tu trouveras des solutions pour le gros trou ! Bisous Caro

  3. Que de couleurs ! Ton jarin est une vraie féérie , tu sais bien manier les teintes et les associations .Je craque pour celle entre la spirée et le sédum ! Le cotinus Lilla est diablement bien fourni , le mien a plus de mal !Comme toi les juliennes sont un must dans notre jardin .Mais j’ai éliminé les bleues car j’avais trop de cette couleur au jardin .J’ai beaucoup de pertes dans les ancolies , il va falloir que je fasse des semis car je les adore ! Quant à ton iris, il met le soleil à lui tout seul ! Soleil d’aillleurs revenu qui commence à faire exploser les roses .Elles n’attendaient que ça et s’ouvrent à une vitesse grand V .Impressionnant ! Pourvu que la chaleur ne les cuisent pas !!!!! Bises à vous deux et bonne semaine .

    1. C’est la première année que le cotinus soit si développé. Il a mis du temps. Sa couleur est sublime mais je n’arrive pas à lui rendre justice en photo. Sombre et lumineux à la fois. C’est bizarre tes pertes en ancolie. Chez moi ce sont les blanches qui ont perdu de leur éclat. J’espère que tu as passé un super moment à Saint Jean. Bisous à vous deux.

  4. Wahou ! Ton iris fait rêver mon Essylt guitariste (et amoureuse du orange au jardin). Ton jardin est magnifique. Cette fin mai est un moment hors du temps, où tout va bientôt exploser de couleurs : c’est le calme avant la folie. Nous avons beaucoup de plantes en commun dans nos jardins, mais le mien est tout petit, tout jeune, quand le tien émerveille de maturité et de richesse.

    Belle semaine Judith,
    Amitiés.
    Pierre.

    1. Il faut peut-être que je vérifie mon physocarpus diable en or. Il pourrait s’agir d’un problème d’étiquetage. En tout cas j’aime beaucoup sa couleur flamboyante. A un de ces jours Catherine. je ne suis pas retournée à Chaumont sur Loire depuis un moment.

  5. Quel bel iris orange!
    Les feuillages foncés sont jolis, le physocarpus Diable en Or est très beau. Tu as beaucoup d’ancolies, les miennes ont toutes disparues. J’en ai re semé du coup.
    Bon weekend

    1. Oui je suis de plus en plus fan des feuillages foncés. Tes ancolies ont été victimes du froid où de la sécheresse ? C’est une plante qui se ressème bien chez moi. Bon weekend Cindy. Il va faire beau 🙂

  6. Les jardins prennent des couleurs et les 1 ère roses sont arrivées, on se sent revivre !
    Dommage pour samedi rencontre trop brève ! Bises .Colette

    1. Oui c’était très bref et je ne t’ai pas revue après. Mes premières roses vont sortir ce weekend je pense. Tu as raison toutes ces floraisons sont réjouissantes. Bises et bon weekend Colette

  7. Oh, Judith, ces contrastes de pourpres et d’ors sont éblouissants ! Quel âge a ce Sedum Touchdown Teak ? Chez moi, les sedum pourpres (dont je dois retrouver les noms) poussent très timidement. Et ces iris Oktoberfest (nom étrange pour une fleur printanière) sont tout simplement voluptueux !

    1. J’ai trouvé ton message dans les indésirables du blog. Heureusement que je l’ai sauvé ! Le sedum Touchdown Teak est dans le jardin depuis 4 ou 5 ans. Contrairement aux autres sedums du jardin il se développe tout doucement. Oui les pourpres et les couleurs vives me plaisent de plus en plus. J’en veux partout ! Bon weekend Danielle.

      1. Quel dommage, Judith, que les échanges soient si compliqués (pour moi) avec les blogs autres que WPress ! Mais, voilà, on s’est retrouvées ! Ainsi donc cela se confirme : les sedums pourpres demandent plus de patience. Mais quelle beauté ! J’en ai aussi planté des panachés à fleurs blanches au milieu d’heuchères pourpres, ils sont timides eux aussi, mais je serai patiente.
        Après une journée de soleil et de chaleur, j’imagine que ton jardin est déjà transformé. Amitiés, Danielle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *