Un visiteur fidèle

Au Magical Garden nous avons un visiteur fidèle, tellement fidèle que nous n’avons même pas besoin de l’inviter. En ce moment il vient nous voir tous les jours. Mais qu’est-ce qui l’attire tant ? les massifs peut-être? The garden has an extremely loyal visitor who turns up every day at the moment. I wonder what attracts him ? Perhaps the borders ?

Les fleurs blanches de l’hydrangea Annabelle ? Or the white flowers of our hydrangea Annabelle ?

Ou encore des fleurs blanches, celles en épi de la Véronique « Charlotte ». Or those of Veronica « Charlotte » ?

Ou bien préfère-t-il les bizarreries ? Or he might find weirdness more alluring. 

Saururus Cernuus

Peut-être qu’il n’est pas du tout attiré par le blanc mais par le rose et le bleu… But there again he could be keener on pink and blue than on white.

Rosa Mela Rosa

Spiraea Crispa

Rosa Bonica      Clematis Mrs Cholmondsey

Et si les fleurs ne l’intéressaient pas et il était plutôt fan des poissons ? And what if he were not at all attracted by flowers but by fish?

Moi j’ai ma petite idée. Et vous ? What do you reckon ?

Voici une photo du visiteur à quelques mètres de la maison. Here’s a photo of the visitor posing a few metres from the house.

A bientôt
Bye for now
Judith

15 réflexions sur « Un visiteur fidèle »

  1. Hi Judith quel superbe visiteur et la dernière photo le met particulièrement bien en scène, une scène de charme qui me plait énormément. Sinon je fais la découverte de ta bizarrerie de saururus, jamais encore vu, est-il de la famille des persicaires ? Ou des sanguisorbes ? Sinon j’ai aussi la belle véronica Charlotte que j’aime beaucoup mais qui demande encore à se développer ici.Romantique duo de la rose Botanica avec cette douce clématite bleue. Bet été Judith et des bizzzzh.

  2. Ce visiteur a très bon goût et s’est choisi un très joli lieu de villégiature. Tes massifs sont superbes, beaux et joyeux avec toutes ces couleurs mêlées. J’ai planté une véronique Charlotte l’an dernier, j’en suis bien contente. Par contre les bleues n’ont presque rien donné cette année. J’ai eu Bonica dans mon jardin de l’Oise, il faudrait que je lui trouve une place ici, il est si gracieux. Pauvres poissons, il n’y a pas que le décor pour attirer ce héron, la table doit être bonne également. Bon week-end. Bises

    1. Merci Florence. Je suis assez surprise par les véroniques que je pensais bien adaptées à mon sol. Finalement ce sont des plantes qui ne sont pas si faciles que cela et j’en ai perdues quelques-unes. Bonica mérite bien une place dans tous les jardins, un beau rosier sans soucis. le héron est bien nourri, je ne me fais pas de souci pour lui ! Bises et bonne journée

  3. Ouh là là Espérons qu’ils puissent se cacher à travers les Saururus car ce héron m’a l’air diablement affamé ! Quant à moi je lorgnerais plutôt tes jolies plantes comme les rosier « Bonica  » et « Méla Rosa  » , la spirée crispa mais aussi ce joli massif bien coloré sur ta deuxième photo . J’adore ! Les floraisons se sont essoufflées à notre retour et je taille les derniers rosiers qui ont fleuri . A une époque j’ai eu des véroniques bleues mais elles on fini par disparaitre .J’ai remis une « cancan » au printemps mais il faut qu’elle s’étoffe un peu . Bises à tous les deux et bonne fin de semaine .

    1. Il n’est pas affamé ! Il mange plein de poissons rouges qu’il trouve dans notre bassin! Moi aussi j’ai perdu des véroniques, celle-ci est une résiliente. Je suis allée voir la « cancan » , très jolie. Bisous à vous deux

  4. Superbe comme d’ab!! Ah les veroniques, et ce saururus , une découverte pour moi
    T’as des visiteurs bien élégants quoi que un peu espiègles

    1. On ne fait rien. Dans le passé nous avons mis des détecteurs de présence qui étaient censés les arroser pour les faire fuir. Mais comme on les oubliait tout le temps on prenait régulièrement une douche en sortant dans le jardin 😉 Il ne mange que les poissons rouges qui se reproduisent énormément donc c’est une façon naturelle de réguler la surpopulation 😉
      Merci pour le jardin et bisous

    1. Tu as raison, ils n’aiment pas trop. Mais dès qu’il est parti ils oublient et remontent vite à la surface. Comme tu dis c’est une année particulière qui permet d’avoir des jardins fleuris au mois de juillet. Bonne soirée

  5. Oh, il est impérial ! Comme le nôtre qui refuse obstinément de se laisser photographier. Ton héron est-il aussi insultant que le nôtre ? Dès qu’il nous voit, il pousse des cris particulièrement agressifs. Mais quelle grâce !
    Comme celle de ces grandes véroniques et de ces épis de ‘saururus’. Et ce Rosa bonica ? Il est encore en fleurs fin juillet ?
    Merci Judith pour cette visite. Et longue vie à cette carpe si joliment tatouée !

    1. Ah je n’ai jamais entendu le nôtre. Il reste sans voix devant le beau spectacle 😉
      Le rosier Bonica est superbe pour sa floraison presque continue. Je viens de lui couper les roses fanées et il y a déjà de nouvelles pousses et des boutons. De plus il est hyper résistant aux maladies avec un feuillage bien sain. Un autre un peu dans le même genre c’est Vent d’Eté. Deux rosiers simples et sans complications qui tolèrent bien notre craie. Belle soirée Danielle

  6. Ce heron a tort de ne s’intéresser qu’à tes poissons car tu as de bien belles floraisons. Dis lui d’aller prendre des vacances près d’une rivière plutôt que de rester là puisque seuls les poissons l’attire. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *